Evitez les erreurs lors de la vente d’un bien immobilier entre particulier

immobilier entre particulier

La vente immobilière peut se faire entre particulier ou par l’intermédiaire d’une agence immobilière. La 1ère option captive le plus de personnes et si vous comptez vendre une maison, vous pourrez parfaitement procéder de la sorte.

Maison à vendre entre particulier : les étapes à suivre

De nombreux vendeurs de biens immobiliers ne passent pas par les sociétés immobilières pour éviter de leur rétribuer un pourcentage de vente. Si c’est votre cas, il est alors important que vous sachiez toutes les facettes essentielles à la vente d’un immobilier.

Pour réussir à vendre une maison, vous devez alors vous soumettre à ses contraintes :

  • Rédaction des annonces
  • Diffusion de votre offre (dans les journaux, sur internet, etc.)
  • Fixation du prix
  • Diagnostic du bien
  • Réalisation des documents essentiels
  • Organisation des visites
  • Rédaction du compromis de vente

Ce sont des points tout simplement incontournables et pour les réaliser convenablement vous aurez besoin de temps, de savoir-faire et surtout d’énergie.

Dans la rédaction de votre offre, tâchez d’apporter le plus de précisions sur les caractéristiques de la maison. Si possible, mettez-la en valeur à travers des photos et souvenez-vous que votre texte doit attirer la clientèle. A propos des documents qui concernent la maison à vendre entre particulier, il est important que vous fournissiez le plus d’informations pour éviter que l’acheteur tombe dessus avant que vous ne lui dites tout ! Ca pourrait causer une forte réduction du prix, voire même l’annulation de l’acquisition.

Les erreurs à ne pas commettre pour une maison à vendre entre particulier

Mettre en œuvre tous les détails appropriés à la vente d’immobilier de particulier à particulier n’est certainement pas une chose simple. Certains vendeurs commettent alors des erreurs qui risquent de porter atteinte à la valeur de la maison à vendre.

Pour ne pas tomber dans le panneau, sachez alors les failles à éviter. Pour cela, vous devez apporter votre principale attention à la valeur du bien immobilier, c’est-à-dire le prix de la mise en vente. Ne fixez pas un prix trop bas ni trop cher, car vous risquerez, soit de faire fuir les acquéreurs potentiels, soit de ne pas en tirer une valeur optimale. C’est donc mieux de comparer votre offre aux autres qui sont dans la même région que la vôtre. Définissez ensuite le prix en fonction des tarifs immobiliers courants dans votre secteur.

Concernant le diagnostic, vous ne devez négliger aucun détail, sinon, la maison à vendre entre particulier aura une mauvaise réputation et le taux de vente sera fortement réduit. Prenez alors toujours en compte les points de diagnostics importants : performance énergétique, installation électrique, amiante, gaz, plomb, termites et état de risque naturel et technologique.